Haut

Poser 1 question

Crédit et réduction d'impôt pour la garde d'enfant

Les frais de garde d'enfant peuvent ouvrir droit à avantage fiscal.

Dépenser pour faire garder un enfant peut ouvrir droit à avantage fiscal. Dans certaines conditions, les frais de garde d'enfants à domicile ou en dehors ouvrent droit à réduction ou à crédit d'impôt pour le particulier employeur.

Des dispositifs de réduction et/ou de crédit d'impôt s'appliquent à certains modes de garde d'enfants : individuels ou collectifs, au domicile ou en dehors, par voie de salariat ou de mise à disposition par un prestataire de service.


Ils sont soumis à conditions voire à limite sous forme de plafond.

Trouver votre garde d'enfants

Garde d'enfant : crédit ou réduction d'impôts ?

C'est le fait d'être imposable ou non qui rend utile ou inutile la seule réduction d'impôt. Lorsqu'un contribuable est imposable, le montant d'une réduction d'impôt vient en déduction de son impôt. Mais si la personne n'est pas imposable, la réduction d'impôt perd toute utilité puisque la soustraction est appliquée à une dette fiscale qui est égale à zéro.

Pour cette raison, le crédit d'impôt est plus intéressant :

  • si la personne est imposable : le crédit s'impute sur son impôt dû et vient le réduire d'autant ;
  • si la personne est non imposable : le fisc lui verse néanmoins une somme équivalente au montant du crédit dont elle bénéficie.

En savoir plus : visitez notre site spécialisé Impôt sur le revenu

Le crédit d'impôt applicable à certains modes collectifs de garde d'enfant

Confier son enfant de moins de 7 ans à certaines structures collectives de garde ouvre droit à crédit d'impôt soumis à conditions :

Modes collectifs de garde d'enfant et réduction d'impôt
Types d'établissement Conditions Crédit d'impôt applicable aux frais de garde à l'extérieur du domicile
Enfant Parent

Crèches :

  • collectives,
  • familiales,
  • parentales

Garderies :

  • périscolaires,
  • postscolaires,
  • haltes-garderies

Jardins :

  • d'enfants
  • maternels,

Centres de loisirs sans hébergement

Moins de 7 ans au 1er janvier de l'année d'imposition

Fiscalement à charge du parent contribuable

Domiciliation fiscale en France

Dépenses concernées par le crédit : tous les frais supportés par le parent afin de faire garder son enfant tels : frais d'inscription, frais de garde elle-même, frais connexes de repas ou autre mais seulement dans la limite de 2,65€ par journée de garde

Sommes à soustraire des dépenses pour le calcul du crédit : toutes les aides publiques ou privées reçues par le parent contribuable pour favoriser la garde de son enfant : PAJE, Titre CESU, subventions diverses d'un comité d'entreprise ou d'une collectivité locale

Montant du crédit : 50% × total des dépenses

Limite annuelle des dépenses concernées par le crédit : plafond de 2 300 € par enfant à charge

Montant maximal du crédit effectivement remboursable : 1 150 € par enfant à charge et par an.

Bon à savoir : le parent contribuable qui demande le bénéfice du crédit d'impôt doit indiquer, dans la case appropriée de sa déclaration de revenus, les nom et adresse de l'établissement (crèche, garderie, etc.) qui a assuré la garde de l'enfant ainsi que le montant des frais supportés à ce titre. Il doit, en outre, joindre un justificatif à sa déclaration soit : une attestation de l'établissement récapitulant notamment les données relatives à l'enfant gardé (nom, prénom, âge, etc.) et celles relatives à la garde (période, année, nombre de jours de garde, montant et nature des sommes encaissées).

En savoir plus : modes de garde d'enfant

Le crédit d'impôt pour l'emploi d'une assistante maternelle agréée

Confier son enfant de moins de 7 ans à une assistante maternelle agréée ouvre droit à crédit d'impôt soumis à conditions.

Crédit d'impôt concernant l'emploi d'une assistante maternelle
Conditions Crédit d'impôt applicable aux frais de garde à l'extérieur du domicile
Assistante maternelle Enfant Parent
  • Être salariée (contrat de travail) du parent contribuable
  • Être agréée

Moins de 7 ans au 1er janvier de l'année d'imposition

Fiscalement à charge du parent contribuable

Domiciliation fiscale en France

Dépenses concernées par le crédit : tous les frais supportés par le parent afin de faire garder son enfant tels : salaire annuel net, cotisations sociales effectivement payées par le parent et non par un tiers en ses lieu et place, frais connexes de repas ou autre mais seulement dans la limite de 2,65€ par journée de garde

Sommes à soustraire des dépenses pour le calcul du crédit : toutes les aides publiques ou privées reçues par le parent contribuable pour favoriser la garde de son enfant : PAJE, Titre CESU, subventions diverses d'un comité d'entreprise ou d'une collectivité locale

Montant du crédit : 50% × total des dépenses

Limite annuelle des dépenses concernées par le crédit : plafond de 2 300 € par enfant à charge

Montant maximal du crédit effectivement remboursable : 1 150 € par enfant à charge et par an

En savoir plus : l'assistante maternelle agréée

Bon à savoir : le parent contribuable qui demande le bénéfice du crédit d'impôt doit indiquer, dans la case appropriée de sa déclaration de revenus, les nom et adresse de l'assistante maternelle qui a assuré la garde de l'enfant ainsi que le montant des frais supportés à ce titre. Il doit, en outre, joindre un justificatif à sa déclaration soit : copie de l'agrément + attestation établie par la CAF + attestation de l'assistante maternelle récapitulant notamment les données relatives à l'enfant gardé (nom, prénom, âge, etc.) et celles relatives à la garde (période, année, nombre de jours de garde, montant et nature des sommes encaissées).

Trouver une garde d'enfants à domicile

Le crédit ou la réduction d'impôts pour l'emploi direct d'une garde d'enfant à domicile

Faire garder son enfant par une nourrice à domicile ouvre droit soit à réduction soit à crédit d'impôt.

Crédit et/ou réduction d'impôt - Conditions et nature
Nounou Réduction d'impôt de 50% Crédit d'impôt de 50%

Être salariée du parent contribuable (ce qui exclut l'étudiante stagiaire aide familiale étrangère)

Ne pas être membre de son foyer fiscal = ne pas être à la charge du parent contribuable

Parent(s) concerné(s)
  • Domiciliation fiscale en France
  • Non-exercice d'une activité professionnelle
  • Non-inscription comme demandeur d'emploi

Modalités

Dépenses concernant la garde d'un enfant au seul domicile français (résidence principale et/ou secondaire)

Dépenses concernées par la réduction : salaire annuel net + cotisations sociales effectivement payées par le parent et non par un tiers en ses lieu et place

Sommes à soustraire des dépenses pour le calcul de la réduction : toutes les aides publiques ou privées reçues par le parent contribuable pour favoriser la garde de son enfant : PAJE, CESU, subventions diverses d'un comité d'entreprise ou d'une collectivité locale

Montant de la réduction : 50% × total des dépenses

Limite annuelle des dépenses :

  • plafond ordinaire de : 12 000 € par an + 1 500 € par enfant à charge sans pouvoir aller au-delà de 15 000 €
  • plafond majoré si parent invalide ou handicapé ou si enfant gardé gravement handicapé : 20.000 € par an

Montant maximal de la déduction effective :

  • si plafond ordinaire = 6000 € par an
  • si plafond ordinaire majoré = 7500 € par an
  • si plafond majoré pour cause d'invalidité ou handicap = 10 000 € par an
Parent(s) concerné(s)
  • Domiciliation fiscale en France
  • Ou exercice d'une activité professionnelle
  • Ou inscription comme demandeur d'emploi

Modalités

Dépenses concernant la garde d'un enfant au seul domicile français (résidence principale et/ou secondaire)

Dépenses concernées par le crédit : salaire annuel net + cotisations sociales effective ment payées par le parent et non par un tiers en ses lieu et place

Sommes à soustraire des dépenses pour le calcul du crédit : toutes les aides publiques ou privées reçues par le parent contribuable pour favoriser la garde de son enfant : PAJE, CESU, subventions diverses d'un comité d'entreprise ou d'une collectivité locale

Montant du crédit : 50% × total des dépenses

Limite annuelle des dépenses :

  • plafond ordinaire de : 12 000 € par an + 1 500 € par enfant à charge sans pouvoir aller au-delà de 15 000 €
  • plafond majoré si parent invalide ou handicapé ou si enfant gardé gravement handicapé : 20 000 € par an

Montant maximal du crédit effectivement perçu :

  • si plafond ordinaire = 6 000 € par an
  • si plafond ordinaire majoré = 7 500 € par an
  • si plafond majoré pour cause d'invalidité ou handicap = 10.000 € par an

Le bénéfice du crédit ou de la réduction d'impôt est subordonné à la production en annexe à la déclaration annuelle des revenus :

  • de l'attestation annuelle établie par l'URSSAF ou la caisse de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) au vu des déclarations nominatives trimestrielles (DNT) souscrites par l'employeur ou l'attestation annuelle fournie par le centre national de traitement du chèque emploi service universel ou le centre national de la PAJEMPLOI faisant apparaître : le nom et l'adresse de l'employeur ; la désignation du ou des emplois déclarés ; le montant total du coût salarial supporté au titre de l'année civile précédente pour lequel le contribuable est à jour des paiements de cotisations sociales (le montant des cotisations est indiqué sous déduction de celles acquittées par un mécanisme de tiers payant) ;
  • de l'indication des nom, prénom et adresse du salarié employé au cours de l'année civile précédente ainsi que du montant net des sommes versées à celui-ci ;
  • de l'indication du montant des indemnités ou allocations directement perçues par le contribuable pour l'aider à supporter les frais d'emploi d'un salarié.

En savoir plus : employer une nounou

Par ailleurs, l'employeur est tenu de conserver et de présenter à la demande du service des impôts la lettre d'engagement, le contrat de travail ou les bulletins de salaire des salariés ayant travaillé à son domicile.

Garde d'enfants : Demande de devis gratuite

Le crédit ou la réduction d'impôt pour l'utilisation d'une nounou à domicile mise à disposition par un prestataire

Faire garder son enfant par une nounou à domicile mise à disposition du parent par un prestataire ouvre droit soit à réduction soit à crédit d'impôt.

Nounou mise à disposition et crédit et/ou réduction d'impôt
Conditions et nature
Nounou Réduction d'impôt de 50% Crédit d'impôt de 50%
La nounou mise à disposition doit être salariée :
  • ou d'une association
  • ou d'une entreprise,
  • ou d'un organisme

L'employeur de la nounou doit être agréé par le Préfet

Parent(s) concerné(s)
  • Domiciliation fiscale en France
  • Non-exercice d'une activité professionnelle
  • Non-inscription comme demandeur d'emploi

Modalités

Dépenses concernant la garde d'un enfant au seul domicile français (résidence principale et/ou secondaire)

Dépenses concernées par la réduction : salaire annuel net + cotisations sociales effectivement payées par le parent et non par un tiers en ses lieu et place

Sommes à soustraire des dépenses pour le calcul de la réduction : toutes les aides publiques ou privées reçues par le parent contribuable pour favoriser la garde de son enfant : PAJE, CESU, subventions diverses d'un comité d'entreprise ou d'une collectivité locale

Montant de la réduction : 50% × total des dépenses

Limite annuelle des dépenses :

  • plafond ordinaire de : 12 000 € par an + 1 500 € par enfant à charge sans pouvoir aller au-delà de 15 000 €
  • plafond majoré si parent invalide ou handicapé ou si enfant gardé gravement handicapé : 20.000 € par an

Montant maximal de la déduction effective :

  • si plafond ordinaire = 6000 € par an
  • si plafond ordinaire majoré = 7500 € par an
  • si plafond majoré pour cause d'invalidité ou handicap = 10 000 € par an
Parent(s) concerné(s)
  • Domiciliation fiscale en France
  • Ou exercice d'une activité professionnelle
  • Ou inscription comme demandeur d'emploi

Modalités

Dépenses concernant la garde d'un enfant au seul domicile français (résidence principale et/ou secondaire)

Dépenses concernées par le crédit : total des sommes facturées au seul titre du service rendu (ce qui exclut les fournitures de marchandises)

Sommes à soustraire des dépenses pour le calcul du crédit : toutes les aides publiques ou privées reçues par le parent contribuable pour favoriser la garde de son enfant : PAJE, CESU, subventions diverses d'un comité d'entreprise ou d'une collectivité locale

Montant du crédit : 50% × total des dépenses

Limite annuelle des dépenses :

  • plafond ordinaire de : 12 000 € par an + 1 500 € par enfant à charge sans pouvoir aller au-delà de 15 000 €
  • plafond majoré si parent invalide ou handicapé ou si enfant gardé gravement handicapé : 20 000 € par an

Montant maximal du crédit effectivement perçu :

  • si plafond ordinaire = 6 000 € par an
  • si plafond ordinaire majoré = 7 500 € par an
  • si plafond majoré pour cause d'invalidité ou handicap = 10.000 € par an

Le bénéfice du crédit ou de la réduction d'impôt est subordonné à la production en annexe à la déclaration annuelle des revenus :

  • de la facture délivrée par l'association, l'entreprise ou l'organisme faisant apparaître : le nom et l'adresse de l'organisme prestataire ; le numéro et la date de délivrance de l'agrément prévu à l'article L. 129-1 du Code du travail ; le nom et l'adresse du bénéficiaire de la prestation de service ; la nature exacte des services fournis ; le montant des sommes effectivement acquittées au titre de la prestation de service ; un numéro d'immatriculation de l'intervenant permettant son identification dans les registres des salariés de l'entreprise ou de l'association prestataire ; les taux horaires de main-d'oeuvre ; le décompte du temps passé ; les prix des différentes prestations ; le cas échéant, les frais de déplacement.
  • d'une attestation annuelle établie par le prestataire de services (et communiquée à chacun de ses clients avant le 31 mars de l'année suivant celle du paiement des prestations) mentionnant : le nom et l'adresse de l'organisme prestataire, son numéro d'identification, le numéro et la date de délivrance de l'agrément, le nom de la personne ayant bénéficié du service, son adresse, le numéro de son compte débité le cas échéant, le montant effectivement acquitté, et un récapitulatif des interventions faisant apparaître le nom et le code identifiant de l'intervenant, ainsi que la date et la durée de l'intervention.

Attention réforme ! À l'heure où nous mettons en ligne les informations qui précèdent, nous sommes toujours dans l'ignorance des intentions du Gouvernement et des réactions du Parlement relatives à la réforme de certains dispositifs fiscaux : modification et/ou suppression de « niches » et autres exonérations et crédits d'impôt.

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

  • Calculer les avantages fiscaux pour l'emploi (...)  | FICHE PRATIQUE

    Les avantages fiscaux dont vous bénéficiez pour l'emploi d'un salarié à domicile prennent en compte vos dépenses réelles. Il faut donc soustraire les aides perçues, puis appliquer un taux de 50 %. Vient ensuite le respect de plafonds spécifiques, en f [...]

  • Obtenir un crédit d'impôt en faisant garder (...)  | FICHE PRATIQUE

    Vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt si vous faites garder vos enfants ou vos petits-enfants hors de votre domicile. La garde doit être une personne ou un établissement professionnel agréé. L'enfant doit être à votre charge et âgé de [...]

  • Garde d'enfant : les pères s'impliquent moins  | ACTU

    Après la naissance d'un enfant, les pères ne sont que 12% à modifier leur temps d'activité, voire à cesser temporairement leur travail au-delà de leur congé paternité, révèle une étude de l'Insee. Les mamans, elles, sont bien plus nombreuses à être concer [...]

  • Faire garder son enfant : la fin du parcours du combatt (...)  | ACTU

    Si avoir un enfant est sans doute l'un des plus beaux événements qui arrive dans une vie, faire garder le bambin deviendra très vite l'une de vos préoccupations majeures ! Trouver un service de garde d'enfants lorsque vous reprenez le travail peut en [...]

  • 1/3 des Français prêt à payer plus pour des vacances (...)  | ACTU

    Pour profiter un maximum de leurs vacances, 37% des Français seraient prêts à mettre le prix pour ne pas avoir des enfants dans les pattes. D'autres optent pour la solution nounou pendant quelques heures (18%), selon une enquête Tripadvisor. Pour 68% d [...]

  • Les mamies-nounous, nouveau système de garde ?  | ACTU

    Cela n'a rien d'une surprise, faire garder ses enfants représente un calvaire pour de nombreux parents. À tel point qu'il est souvent plus facile de se tourner vers la débrouille. On savait que baby-sitter était un petit boulot particulièrement apprécié [...]

  • Pour Noël, louez des jouets à vos enfants  | ACTU

    Les jouets pour les plus petits sont rapidement exposés à la lassitude de l’enfant et à sa croissance. Pour ne pas se ruiner avec l’achat des jouets pendant les premières années de vos enfants, des sites proposes la location de jouets au mois, apprend-on [...]

  • N'oubliez pas d'emmener vos enfants à la kidexpo !  | ACTU

    La 7e édition de Kidexpo se déroulera du samedi 19 au mercredi 23 octobre 2013 à Paris, Porte de Versailles. Ce sera lors des vacances de la Toussaint, les organisateurs attendent 170 000 visiteurs. Lancé en 2007, Kidexpo est devenu un événement incontou [...]

 

Trouvez une garde d'enfants

Une solution adaptée à vos besoins.

Assurer la garde de vos enfants par un intervenant qualifié et compétent.

Garde d'enfants

Poser une question

Téléchargements

Le guide de la garde d'enfants
Le guide de la garde d'enfants

Guide, question-réponses, astuces
204 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 5300 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Crédit ou réduction d’impôt et garde d’enfant : quel avantage fiscal
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Recrutement
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation