Vos questions sont entre de bonnes mains

Crèche

Partager
Envoyer par email

Collective, familiale ou parentale, et tous les autres modes d'accueil collectif

Qu'est-ce qu'une crèche ?

Les établissements d'accueil collectif, et en particulier les crèches, regroupent diverses catégories d'établissements conçus pour recevoir les enfants collectivement en dehors du domicile parental jusqu'à leur entrée à l'école maternelle, voire jusqu'à six ans en dehors du temps scolaire.

Les crèches et les autres accueils d'enfants collectifs présentent les caractéristiques suivantes :

  • Entité gestionnaire : collectivité territoriale (commune, communauté de communes, conseil général, centre communal ou intercommunal d'action sociale), association, mutuelle, entreprise, office public de HLM...
  • Autorisation administrative d'ouverture : l'ouverture d'une crèche est subordonnée à un avis ou une autorisation de fonctionnement délivrés par le Président du Conseil Général après avis des services de protection maternelle et infantile (PMI).
  • Prise en charge des enfants : assurée par une équipe pluridisciplinaire comprenant un directeur (infirmière puéricultrice, éducateur de jeunes enfants) et des professionnels (auxiliaires de puériculture et éducateurs de jeunes enfants) impliqués dans la vie quotidienne de l'enfant (soins, repas, activités, bien-être).
    • Le taux d'encadrement est d'une personne pour huit enfants qui marchent et d'une pour cinq qui ne marchent pas.
    • D'autres intervenants (psychologue, psychomotricien, intervenant culturel, pédiatre, etc.) peuvent appuyer cette équipe sur des temps réduits.
  • Locaux : aux normes exigées des établissements recevant du public, ils sont aménagés de façon à favoriser l'éveil des enfants et à assurer leur sécurité.
  • Tarifs : la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) ou la Caisse de Mutualité Sociale Agricole (CMSA) participent au financement de presque tous les établissements d'accueil collectif d'enfants en versant au gestionnaire une aide qui couvre en partie les frais de fonctionnement. En contrepartie, le gestionnaire calcule la participation financière des parents sur un barème prenant en compte leurs ressources et la composition de leur famille.
  • Situation des parents : les parents sont « usagers » d'un service public ou para public, ou clients si c'est une crèche privée.

Demande d'inscription en crèche

Les différents types de crèche

Crèche municipale ou départementale

C'est un établissement public. La gestion est communale ou départementale. L'inscription se fait en relation avec les services sociaux.

Crèche familiale

La crèche familiale est une solution intermédiaire entre la crèche publique et l'emploi d'une assistante maternelle. Elle est un regroupement de plusieurs assistantes maternelles rémunérées par l'entité gestionnaire, sous le contrôle de la PMI. La garde des enfants est faite en alternance entre le domicile de l'assistante maternelle et la crèche familiale.

Même si leur interlocuteur est l'assistante maternelle qui garde leur enfant, les parents ne sont donc pas employeurs particuliers.

Crèche parentale

Une crèche parentale est gérée par une association de parents. Le nombre d'enfants accueillis est limité à 20.

Crèche d'entreprise

Une crèche d'entreprise est gérée par une entreprise, pour faciliter la garde des enfants de ses salariés.

Jardin d'enfants

Un jardin d'enfants fonctionne sur le même principe qu'une crèche.

  • Jardin d'enfants municipal : gestion communale.
  • Jardin d'enfants d'entreprise : gestion par une ou plusieurs entreprises.
  • Jardin d'enfants d'OPHLM : gestion par l'Office Public de HLM.

Centre de loisirs, halte-garderie ou garderie péri-scolaire

Structure d'accueil temporaire pour les enfants, autour des horaires d'école (pour la garderie péri-scolaire) ou des congés scolaire (pour les centres de loisir).

Ce sont des modes de garde occasionnels.

Pourquoi faire garder son enfant en crèche ?

Des tarifs très « raisonnables » car subventionnées

Les tarifs sont fixés en fonction du quotient familial :

  • revenus de la famille ;
  • nombre d'enfants à charge.

Les avantages d'une crèche

  • Épanouissement de l'enfant par le contact avec d'autres
  • Activités d'éveil/sociabilité
  • Découverte du monde

Les inconvénients des crèches

  • Rareté des places libres disponibles
  • Longueur des délais d'attente pour inscription
  • Promiscuité entre enfants : communication de maladies infectieuses
  • Trajet crèche-domicile
  • Horaires pas toujours adaptés à ceux des parents
  • Mode pas adapté aux enfants calmes et ayant besoin de tranquillité
  • Surcharge du nombre d'enfants accueillis à la fois

Les aides favorisant le placement en crèche


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
clément legagneux

fiscaliste | l formation

Expert

christine guy

aide a domicile | besoin d'une aide

Expert

alain-michel burtin

agent immobilier | cabinet am burtin

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous cherchez une garde d'enfants ?

Vous frappez à la bonne porte !

Trouvez un prestataire qualifié et compétent pour la garde de vos enfants.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.